Zoom sur un nouvel opportuniste...

Tout ce que vous devez savoir à propos du « fameux » Vespa velutina nigrithorax et ce qui le rend si spécial se trouve dans les lignes ci-dessous. J’essaierai d’actualiser ces pages au fur et à mesure des nouvelles informations dont je dispose sur le sujet. Par ailleurs si vous avez des questions je reste à votre disposition pour tenter d’y répondre ou de vous renvoyer vers des personnes compétentes ! Je m’attarderai sur l’invasion de la région toulousaine que je fréquente et dont je surveille les nids.

portrait Vespa velutinaPortrait d'une fondatrice du frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax

      Depuis 2005 (probablement même 2004), une guêpe de plus peut-être rencontrée régulièrement en France. Au départ seulement dans la région de Bordeaux, et en 2011 dans 34 départements français avec une progression moyenne de l’invasion estimée à 100  kilomètres par an (autrement dit fulgurant comparé à nos espèces autochtones !). L’invasion proviendrait initialement d’un chargement de poteries chinoises à destination des quais de Bordeaux dans lesquelles auraient été amenées une à plusieurs fondatrices fécondées. Des études génétiques des populations actuelles sont en cours pour valider cette hypothèse. En 2005 quelques nids sont référencés en Gironde puis, très vite d’autres apparaissent dans les régions environnantes au fil des années et de la reconnaissance de l’insecte par le commun des mortels. Ces dernières années, des milliers de nids ont été détruits mais malgré cela l’invasion est désormais bien réelle et il faudra compter avec cette nouvelle espèce à l’avenir…

Comme nous l’avons déjà vu auparavant sur ce site, ce frelon déroge à beaucoup de « règles » admises dans l’observation des autres guêpes européennes. Ceci le rend très particulier sur de nombreux aspects ! Pour les retardataires... ces caractéristiques sont reprises dans les pages suivantes.

 

Spécificités morphologiques

      Cette espèce est très simple à reconnaître car il s’agit de la seule guêpe sociale européenne à posséder un aspect général aussi sombre. Il existe une abeille solitaire (le xylocope violet) et une guêpe solitaire (la scolie) qui peuvent prêter à confusion mais elles ne font pas de nids en papier et sont… solitaires. Le corps du frelon asiatique est sombre avec une bande jaune sur l’abdomen pour 2,5cm environ. La face et les pattes sont également jaunes ce qui lui vaut le surnom de « frelon à pattes jaunes ». Ceci est particulièrement imagé lorsqu’il est en vol car ce frelon représente alors une masse sombre avec la dernière paire de pattes arrière jaune dépassant du corps (car plus longue que les autres).

  face Vespa velutinaVue dorsale Vespa velutinaProfil Vespa velutina

Différentes vues (face, dorsale et profil) d'une ouvrière du frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax à la recherche de miellat de pucerons

      Cette couleur est donc très différente de la seule autre espèce de frelon rencontrée en France et que vous connaissez parfaitement après lecture des précédents articles de ce site : Vespa crabro. Peu de confusion possible donc ! Comme pour la plupart des guêpes, les fondatrices sont plus grosses que les ouvrières et les mâles légèrement plus grands avec de longues antennes (mais le patron de coloration reste globalement le même selon les castes).

castes Vespa velutinaLes différentes castes chez Vespa velutina : de gauche à droite fondatrice, mâle et ouvrière

mâle frelon asiatique   mâle vespa velutina   mâle frelon asiatique

Portraits de mâle du frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax

A la page suivante, nombreuses photos de nids de VVN...

                                                              Visitez aussi le forum : http://guepes-frelons.forumgratuit.org/

 

                                                                  Les images et logos utilisés sont la propriété du site et de son webmaster

                                                                   Merci de ne pas les utiliser sans autorisation préalable

                                                                    Pour toute question : rubrique "me contacter"

                                                                    Tous droits réservés - Antoine RIVIERE - © Clin d'œil