Comportement alimentaire

Ce qu'il faut retenir...

      Les guêpes consomment deux grands types de nourriture : « la viande » riche en protéines et lipides qui est utilisée pour nourrir les larves, « les produits sucrés » riches en glucides nécessaire à l’hyperactivité des adultes. Pour les glucides, les guêpes se tournent volontiers vers toute source de nourriture exploitable (c’est ainsi qu’on les retrouve sur nos tables). En revanche, le frelon européen Vespa crabro n’approche jamais les tables (ils sont parfois attirés par la lumière les nuits d’été mais jamais par la nourriture). L’histoire est différente pour le frelon asiatique Vespa velutina qui présente d’énormes besoin en glucides et protéines (car les populations des nids sont très importantes) ce qui le pousse à venir chercher sur les étales dans les marchés notamment.

      La plupart du temps, les guêpes et frelons recherchent les glucides dans les sources suivantes : fruits mûrs parfois fermentés, sève des arbres, miel (les guêpes/frelons osent parfois s’aventurer dans les ruches et y meurt souvent sous la défense farouche des abeilles), nectar des fleurs, miellat des pucerons. En fin de saison, les besoins énergétiques du guêpier augmentent (voir chapitre génération sexuée) ce qui force les ouvrières à trouver plus de glucides et à approcher les tables. Elles deviennent alors plus oppressantes et n’hésite pas à « harceler » jusqu’à obtenir ce qu’elles veulent.

     glucides Vespula vulgaris 1glucides Vespula vulgaris 2glucides Vespula vulgaris 3

Ouvrières de la guêpe commune Vespula vulgaris recherchant des glucides dans des assiettes et sur fruit

    fleurs Polistes dominulus 1fleurs Polistes dominulus 2fleurs Vespula vulgaris

 Ouvrière (image 1) et mâle (image 2) de Polistes dominula à la collecte de nectar ; Même activité chez la guêpe commune Vespula vulgaris (image 3)

D.saxonica roncesOuvrière de la guêpe saxonne Dolichovespula saxonica la tête plongée dans les étamines d'une fleur de ronces

Cas particulier du frelon :

      Comme il n’approche pas les tables, le frelon européen Vespa crabro doit compenser par d’autres sources de nourriture glucidique. Il se tourne donc vers la sève des arbres. Soit les ouvrières vont lécher la sève s’écoulant d’une blessure ce qui est souvent le cas sur les chênes par exemple. Soit elles attaquent les jeunes rameaux tendres à l’aide de leurs puissantes mandibules créant ainsi des lésions permettant l’écoulement de la sève.

sève Vespa crabroOuvrières du frelon européen Vespa crabro léchant avidement la sève s'écoulant d'une blessure sur un chêne

  Vespa crabro sève 1Vespa crabro sève 2Vespa crabro sève 3

Ouvrière de Vespa crabro déchirant l'écorce d'un rameau de chataîgner pour en prélever la sève

  Vespa crabro dégat 1Vespa crabro dégat 2Vespa crabro dégat 3

Dégats sur écorces causés par le frelon européen Vespa crabro

          Anecdote : 5 fruits par jour…

Un été où le temps permettait de laisser les vitres ouvertes, une ouvrière de Vespula vulgaris trouva dans la cuisine familiale la corbeille de fruits avec du raisin. Je l’observais à la tache creusant un raisin pour se nourrir jusqu’à ce qu’elle reparte. Dix minutes plus tard, ma surprise fut grande quand je vis de nouveau la guêpe dans la corbeille de fruits. En inspectant régulièrement la corbeille, la guêpe revint non seulement tout l’après-midi mais également durant les 3 jours suivants jusqu’à ce que le temps ne permette plus de laisser les fenêtres ouvertes. Depuis j’ai eu l’occasion de faire d’autres observations similaires avec des assiettes d’eau sucrée montrant que les guêpes n’hésite pas à revenir sur une source de nourriture importante tant qu’elle sera présente. Il en va de même avec l’eau lors des sécheresses. J’ai ainsi pu observer une ouvrière de Vespula germanica venir régulièrement « boire au robinet » qui fuyait au fond d’un jardin.

Page suivante : techniques de chasse et nourriture carnée.

                                                              Visitez aussi le forum : http://guepes-frelons.forumgratuit.org/

 

                                                                  Les images et logos utilisés sont la propriété du site et de son webmaster

                                                                   Merci de ne pas les utiliser sans autorisation préalable

                                                                    Pour toute question : rubrique "me contacter"

                                                                    Tous droits réservés - Antoine RIVIERE - © Clin d'œil